Point de Presse que Son Excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a animé à l’intention des journalistes

 Ce lundi le 18 mai 2020,dans la salle des réunions du  Ministère, Son Excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique le Pr. Gaspard BANYANKIMBONA a animé un point de presse  à l’intention des journalistes en vue d’une proclamation des résultats définitifs de la 6èmeédition du Concours d’entrée dans les Facultés de Médecine du Burundi et de la 3èmeédition du Concours d’entrée en Statistiques dans les Institutions d’Enseignement Supérieur autorisées au Burundi.

Cette proclamation intervient au lendemain de la clôture des activités liées à l’organisation des Concours susmentionnés dont la passation a eu lieu  jeudi et vendredi 26 et 27 mars 2020 à partir de 7h30 au Lycée BURENGO à NGOZI ,au Lycée MAKAMBA à MAKAMBA ,au Campus de ZEGE (ex ISA) à GITEGA ,au Campus MUTANGA de l’Université du Burundi, BUJUMBURA MAIRIE, à l’Ecole  Paramédicale de BUBANZA à BUBANZA  et au Lycée Notre Dame de la Joie à RUYIGI. Les matières ayant fait objet du concours étaient : Anglais ; Biologie-chimie, Physique –Français pour le concours d’entrée en Médecine et Mathématiques, Français et Connaissances Générales pour le concours d’entrée en Statistiques.

Avant d’arriver à la proclamation proprement dite, Son Excellence Monsieur le Ministre a d’abord rappelé les objectifs primordiaux qui sous -tendent l’organisation de ces concours.

Au Burundi, comme ailleurs dans d’autres pays, spécifiquement ceux de la Communauté Est Africaine, les Facultés de Médecine font partie des filières stratégiques en raison  de plusieurs facteurs transversaux qui les élèvent au rang des filières les plus recherchées mais aussi les plus exigeantes en termes de qualité et des coûts relatifs aux ressources humaines et équipements pédagogiques. C’est le cas aussi pour les formations en statistiques où les règles de la connaissance et de l’accréditation des écoles des statistiques exigent l’harmonisation de conditions d’admission.

Alors que les 6 éditions du concours d’entrée en Médecine ont concerné l’accès à toutes les Institutions qui organisent les formations en Médecine générale au Burundi, les deux premières éditions du concours d’entrée en Statistiques n’ont concerné que l’Institut de Statistiques Appliquées de l’Université du Burundi, la 3èmeédition concerne toutes les Institutions qui organisent des formations en Statistiques ,en l’occurrence :Université du Burundi ,Université du Lac Tanganyika ,Université Lumière de Bujumbura et Université Martin Luther King.

Le Ministre  a aussi indiqué que l’organisation de ces concours répond à une double exigence déclinée en termes de qualité et de la conformité aux standards internationaux .Aussi, dans la limite des moyens disponibles, les lauréats de ces deux concours, quelle que soit l’Institution fréquentée, seront désormais considérés en priorité pour l’octroi du prêt-bourse s’ils remplissent les conditions socio-économiques d’éligibilité et en font   implicitement la demande.

A la fin de ce point de presse et  comme  d’habitude, Son Excellence Monsieur le Ministre a primé ceux qui se sont distingués pour les féliciter et les encourager, en leur précisant que  la réussite à ces concours n’est  qu’un début  d’un long chemin pour devenir Médecin ou Statisticien ; mais également pour raviver l’esprit de compétition pour les futures éditions.

Il a, par la suite remercié et félicité les 2 premiers du concours d’entrée en Médecine et ceux des Statistiques appliquées.

Ces  lauréats primés  sont ceux de l’Examen d’Etat  édition 2019, âgés respectivement de 19 et 20 ans.  Les 2 premiers sont  tous  du Lycée du Saint Esprit  tandis que les deuxièmes  sont du Lycée Clarté Notre Dame de Vugizo.

Pour clore son discours, Son Excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique le Pr. Gaspard BANYANKIMBONA a revenu sur quelques leçons à tirer de l’organisation de ces deux éditions des concours d’entrée  en Médecine et en s Statistiques Appliquées. Il a aussi profité de cette occasion pour  remercier la Ministre de l’Education, de la Formation Technique et Professionnelle, de celui de la Solidarité des Droits de la Personne Humaine et du Genre ainsi que le Recteur de l’Université du Burundi et le Directeur Général de l’Ecole Normale Supérieure pour leur franche collaboration pour le meilleur  déroulement de ces concours.

 

 

 

Related posts